Le traitement des effluents complexes et le recyclage de l’eau dans la pétrochimie

En extrayant ou produisant des produits pétrochimiques, des effluents avec des substances très complexes sont produits. L’objectif du traitement des effluents est aussi la récupération des matières recyclables et, respectivement, une réutilisation / un recyclage de l’eau ou zéro rejet liquide (« ZLD » en anglais).

Cette mission n’est pas triviale et elle ne peut souvent pas être accomplie de manière économiquement viable en utilisant des technologies de traitement conventionnelles :

  • « L’eau produite » contient, entre autres, un pourcentage élevé de résidus secs (« TDS » en anglais) et de métaux lourds.
  • Les molécules persistantes à longue chaîne provoquent un ratio de DBO/DCO peu favorable et sont difficiles à décomposer biologiquement.
  • Les substances toxiques, comme par exemple des phénols, des cyanures et des aldéhydes, portent atteinte aux micro-organismes responsables de la décomposition biologique des polluants.
  • Les pics de DCO et d’huiles surchargent les stations d’épuration biologique conventionnelles, causant un dépassement des valeurs limites de déversement.

Néanmoins, le traitement biologique est la méthode la plus économique et durable pour les eaux usées contenant de la DCO. En le combinant de manière intelligente avec d’autres procédés, comme par exemple les technologies membranaires, des concepts de traitement adaptés à l’application peuvent être développés afin de satisfaire ces hautes exigences.

WEHRLE l’a prouvé dans de nombreuses applications, comme par exemple dans des raffineries, la production de gaz et de MBTE, le recyclage de l’huile usagée, la séparation d’émulsions, la production de polymères, etc. Les procédés à haute performance particulièrement développés pour les eaux usées critiques se caractérisent par leur fiabilité, l’exploitation simple et une rentabilité exceptionnelle.