26.03.2020
Umwelttechnik

Un Bioreacteur a membrane haute performance (BRM BIOMEMBRAT®) avec ultrafiltration "Cross-Flow" pour le district le plus au nord de la Russie

PEVEK, une petite ville d’environ 4200 habitants, appartient au district de Tchoukotka au nord-est de la Russie entre la mer de Béring et la mer de Sibérie orientale. Pevek est située à environ 500 km au nord du cercle polaire arctique et donc sur la même latitude que le cap Nord en Europe, qui est relié avec Tchoukotka par le Passage du Nord-Est, navigable seulement pendant les mois d’été.

4200 habitants produisent aussi des eaux usées. À Pevek, ils produisent à peu près 2000 m³/j. À l’avenir, ces eaux usées doivent également être traitées avant leur rejet dans la mer de Sibérie orientale. Une station de traitement des eaux usées dans une zone de pergélisol : comment cela peut-il fonctionner ? Comme tous les maisons et bâtiments à Pevek, la station de traitement des eaux usées va être construite sur pilotis à 1 m au-dessus du sol. Dans ce contexte, chaque mètre carré et chaque tonne à lever comptent. Il va de soi que le compact BRM haute performance de WEHRLE est la solution idéale pour ce défi.

Pour des raisons climatiques, la station complète avec cuve d’homogénéisation et réacteurs de nitrification sera construite dans une salle des machines chauffée. L’aération par éjecteurs haute performance assure un mélange idéal des cuves. L’ultrafiltration « cross-flow » de WEHRLE retient la biomasse active dans le système, garantissant en même temps un rejet sans résidus. En bref : la technologie BRM de WEHRLE répond à toutes les exigences de ce projet extraordinaire de notre partenaire IEC en Biélorussie, qui a déjà beaucoup d’expérience dans l’extrême nord de la Russie.

Le transport de la station par voie maritime (3000 milles marin de Mourmansk à Pevek via le Passage du Nord-Est) est prévue pour la fin de l’été 2020 et aura une durée d’environ deux semaines. La mise en service sera réalisée en 2021.