10.11.2017
Umwelttechnik

WEHRLE participe en tant que partenaire industriel au projet de recherche « WEISS » pour une recirculation efficace des eaux de réfrigération

Le programme de promotion « WavE » (www.bmbf-wave.de), financé par le ministère fédéral de l’Éducation et de la Recherche (« BMBF ») dans le cadre du projet intitulé « La gestion de l’eau durable », met l’accent sur les technologies et concepts d’avenir pour augmenter la disponibilité de l’eau en la réutilisant et en la dessalant.

WEHRLE participe en tant que partenaire industriel à deux des treize projets de recherche du programme de promotion « WavE »  : « HighCon » et « WEISS ».

L’objectif du projet « WEISS » est d’augmenter l’efficacité de l’utilisation des eaux de réfrigération dans l’industrie de l’acier. L’amélioration de l’efficacité de la recirculation des eaux permettra d’atteindre les objectifs suivants :

  • l’amélioration de l’efficacité des processus de réfrigération
  • la protection des sources d’eau naturelles contre de la pollution causée par des additifs et sels
  • la production de la dépendance à la disponibilité de l’eau de la production (préservation du site)

Pour cela, la présence des sels doit être réduite en adaptant le dosage des produits chimiques pour les eaux de réfrigération d’une part et, d’autre part, des concepts de procédés innovants doivent être développés pour séparer les sels issus des eaux d’alimentation, de recirculation et du dessalement.

Dans le cadre du projet, WEHRLE développe une osmose inverse à haute pression flexible (« HP-RO »), garantissant une réduction importante des quantités de concentrât issu du traitement et du recyclage des eaux de dessalement des processus de réfrigération. Ceci permet une mise en œuvre économique du concept Zéro Rejet Liquide (« ZLD ») également dans les processus de réfrigération qui nécessitent beaucoup d’eau.

Dans le projet « WEISS », WEHRLE coopère avec les partenaires suivants :

  • le Service de la Technologie des Ressources « Médias Liquides » du « VDEh-Betriebsforschungsinstitut (BFI) »
  • Deutsche Edelstahlwerke GmbH
  • SMS group GmbH
  • l‘Institut pour la Chimie Technique II de l’Université de Duisburg-Essen
  • le Département des Technologies des Procédés Environnementaux de l‘Université Technique de Berlin
  • l‘Institut pour l’Automation et la Communication (« ifak Magdeburg e.V. »)

Pour des informations détaillées sur « WavE » et les projets «  WEISS » et « HighCon », consultez également :

http://www.bmbf-wave.de/de/1464.php
http://www.bmbf-wave.de/de/1441.php

La duration du projet est d’environ 3 ans.