Laiterie

Les eaux usées issues de la production de produits laitiers sont aussi diverses que la gamme de produits elle-même. Pour le traitement de ces eaux usées, il est préférable d’installer une combinaison de procédés particulièrement conçue pour le type d’effluent et l’objective de traitement. Un bon constructeur de stations dispose donc d’une vaste gamme de solutions de traitement afin de pouvoir proposer la solution la plus économique à chaque défi.

Ces problèmes fréquents causés par les caractéristiques spécifiques des effluents de laiterie peuvent être évités en installant des stations de WEHRLE :

  • Les huiles et graisses nuisent aux filtres, membranes et aux réacteurs à lit fixe ou fluidisé
  • Les pics de DCO surchargent les stations à boues activées et les réacteurs à boucle conventionnels (« SBR » en anglais)
  • Les précipitations (par exemple le carbonate de calcium) fragilisent les plateaux fines bulles ou modifient les caractéristiques des réacteurs à lit fixe ou fluidisé
  • Les nettoyants et désinfectants nuisent aux micro-organismes
  • etc.

Il existe deux procédés principaux pour l’élimination biologique de composés organiques :

Anaérobie
(sans air)

Aérobie
(avec de l‘air)

  • transforme DCO en CH4 (= biogaz)
  • N et P ne sont pas traités
  • approprié à l’élimination des eaux usées très fortement chargées à basse consommation énergétique, souvent en combinaison avec une étape de traitement aérobie en aval
  • transforme DCO en CO2
  • traite N et P de manière sure
  • approprié aux eaux usées peu et fortement chargées

Les deux technologies sont souvent combinées, avec une première étape de traitement anaérobie pour la production de biogaz (si le client le souhaite aussi avec production d’électricité dans une centrale de cogénération) et une étape de traitement aérobie secondaire pour respecter les strictes valeurs limites des eaux usées.

WEHRLE dispose de différentes technologies dans les deux catégories et sait choisir les procédés ou combinaisons de procédés idéaux pour les effluents correspondants. Notre priorité n’est donc pas seulement la solution technique mais aussi la meilleure rentabilité de la station.