Papier et cellulose

Traitement des effluents industriels et recyclage de l‘eau

L’implémentation de stations de traitement des eaux usées décentralisées et intégrées dans la production a considérablement contribué à réduire la consommation d’eau dans la production de l’industrie du papier et de la cellulose. La quantité des eaux usées réduite contient pourtant une concentration plus élevée de polluants ne cessant de provoquer un dépassement des valeurs limites des eaux usées, surtout dans la production de papier ligneux, de vieux papiers ou de cellulose. De plus, les effluents issus de l’industrie du papier et de la cellulose avec ses différents produits et types de production, le procédé de sulfite acide ou le procédé de sulfate alcalin et avec des précipitations de calcaire, ne peuvent pas être comparés aux eaux usées municipales conventionnelles.

Pour cela et en raison d’autres inconvénients, comme par exemple l’espace requis, l’odeur et la consommation de produits chimiques, les bassins d’activation conventionnels sont de plus en plus remplacés par des procédés modernes adaptés aux exigences de l’industrie.

Souvent ces procédés modernes permettent aussi une simple mise à niveau pour le recyclage de l’eau, c’est-à-dire une recirculation de l’eau de process, ou même zéro rejet liquide (« ZLD » en anglais), contribuant donc considérablement à la rentabilité de la production.

WEHRLE propose une vaste gamme d’expérience et de technologies pour le traitement des eaux brutes et des effluents et sait choisir les procédés ou combinaisons de procédés idéaux pour chaque défi. Non seulement la solution technique mais aussi la meilleure rentabilité de la station est donc notre priorité.