La flottation par air dissous (« DAF »)

 La flottation par air dissous (« DAF » en anglais) peut réaliser différentes tâches de prétraitement : elle peut réduire le pourcentage de résidus et de matières en suspension ainsi que la concentration en substances toxiques et/ou éliminer des graisses. Dans une flottation par air dissous, les eaux usées sont pressurisées afin d’être saturées d’air. Dans la seconde phase, l’air perle et fait remonter les agglomérats air-particules à la surface où ils peuvent être enlevés.

La réduction de résidus/de graisses permet d’exploiter la biologie et également l’ultrafiltration de manière stable. De plus, les coûts d’exploitation diminuent car non seulement les résidus/les graisses mais aussi la DCO sont éliminés. La réduction des substances toxiques préserve la biomasse de toute intoxication.